Pauses parole

Suite à des expériences riches et enthousiasmantes en 2015 et 2016 nous proposerons aux festivals de Chalon dans la Rue et d’Aurillac, tous les midis des “pauses parole”.

Chalon dans la Rue, de 12h10 à 13h40, Cour du Site Georges, pastille 11.

Aurillac, de 12h40 à 14h10, Ecole de la Jordanne.

Ce sont des moments, où on arrête les spectacles, pour prendre le temps d’échanger sur des sujets liés à nos métiers, à ce qui nous traverse, nous bouleverse. Tout le monde y est le bienvenu : public, programmateurs, membres de compagnies, voisins,…
C’est une pause au milieu de la frénésie du festival, pour laisser résonner les mots, écouter, s’exprimer. Des chercheurs, explorateurs, paysans, hommes et femmes – d’ici et d’ailleurs – viennent ouvrir ces temps de rencontres avec leur savoir, leurs doutes et leurs expériences.

Thème 2017 :

Jour 1 :
Quelle responsabilité avons-nous en tant qu’artistes, d’aller en dehors des circuits culturels habituels ?
Comment porter nos propos artistiques là où ils ne sont pas entendus habituellement ?
Prisons, cités, zones rurales plus isolées,…
Quelle est aussi la responsabilité et le devoir d’un état démocratique afin de permettre à ses artistes de sortir des sentiers battus culturels ?

Jour 2 :
Nécessité de courir ou besoin de ralentir ?
Qu’est-ce que le temps et quel est notre rapport avec lui ? Pouvons-nous envisager une autre manière de vivre le temps, le présent ?
Les artistes ont-ils un rapport spécifique avec le temps ? Savent-ils s’arrêter pour créer ? Ou bien sont-ils eux aussi pris au piège de cette machine infernale qui nous pousse à aller de plus en plus vite… à courir derrière notre ombre ?

Jour 3 :
L’artiste en « état d’urgence » ?
Les nouvelles mesures sécuritaires vont croissantes. Comment cet “état d’urgence” et cette atmosphère tendue résonnent chez les artistes et leur public ? Qu’est-ce que cela change dans leur/notre manière de créer et de se produire ?

Jour 4 :
Les collectifs artistiques, quels visages ? Quels objectifs ? Quels enjeux ?
Discussion et témoignages autour des différentes formes, fonctionnements et fondamentaux communs, à partir des expériences des collectifs suivants : Les Cancans, La Toulousaine de Cirque, La Patate Douce…

Vous pouvez réécouter ici les thèmes traités en 2016 au Festival d’Aurillac :

Mercredi 17 août : La parole dans l’espace publique : comment se raconter, se rencontrer!

Jeudi 18 août : Les nouvelles manières de diffuser nos spectacles. (Suite à un problème technique, il manque une partie de cette discussion)

Vendredi 19 août : A la lisière des chemins : Lieux incertains et espaces périphériques.

Samedi 20 août : Collectif artistique, école auto-gérée, habitat partagé,… jusqu’où peut-on aller dans la mutualisation ?

Publicités